L'expérience de l’intermittence (L’Harmattan, 2005)

L'expérience de l'intermittence dans les champs de l'art, du social et de la recherche, éditions L’Harmattan, 2005, 129 pages - ISBN : 2-7475-8783-5

Pascal NICOLAS-LE STRAT


L’expérience de l’intermittence se généralise dans de nombreux champs professionnels. Ce livre s’intéresse plus spécifiquement à trois d’entre eux : les champs de l’intervention sociale, du travail artistique et de la recherche en science sociale.

Le récent mouvement des intermittents du spectacle a contribué à libérer la parole d’autres intermittents dont la condition était jusque-là méconnue : intermittents du social (intervenants sociaux), intermittents de la recherche, intermittents de la création (artistes de différentes disciplines).

Comment maintenir une continuité de revenu dans un contexte de grande discontinuité de l’activité et de forte précarité ? Comment préserver la qualité d’un travail de création, de recherche ou d’éducation quand les contrats se multiplient et que l’activité se disperse?

L’auteur propose de réfléchir à une nouvelle « constitution » du travail, appropriée aux conditions de l’intermittence et réellement protectrice des travailleurs.

Ce livre s’appuie sur les travaux conduits par l’auteur, dans ces différents champs professionnels, depuis une douzaine d’années.

Cette dissémination et démultiplication des activités créatives-intellectuelles interrogent également le statut de l’auteur – le statut de l’artiste et du chercheur, du professionnel et du spécialiste. Cette interrogation fait l’objet d’un entretien avec Mélanie Perrier en conclusion de l’ouvrage.