Site personnel de Pascal Nicolas-Le Strat

Thèse faisant. Site de Sébastien Joffres

Projet du site Processoc' : écrire, c’est sortir du flou par la mise en mot d'un certain nombre de réflexions, plus ou moins vagues. L’écriture force la formalisation et ainsi, à se mettre face à sa réflexion pour la travailler, la préciser, en voir les lacunes, les nouvelles pistes d’exploration. Au delà d’un outil permettant à la recherche de se faire, peut être est-ce aussi l’occasion pour le chercheur de se faire par l’écriture réflexive sur son expérience. Le site ne retracera pas seulement les réflexions sur mon sujet de thèse, mais sera aussi l’occasion d’explorer l’expérience du chercheur, du doctorant, de l’apprenti enseignant, de l’apprenti universitaire. Publiciser mes réflexions, c’est créer la possibilité d’un retour des lecteurs, ce retour venant enrichir le travail.

L'auteur : « Thésard », en première année de doctorat de sociologie, Sébastien Joffres travaille sur les évolutions du travail de formateur dans les formations en travail social. Il réalise ce travail sous la direction de Denis Fleurdorge, maître de conférence-HDR à Montpellier 3. Sébastien Joffres est motivé par une interrogation sur la construction de l’individu dans son univers social. Comment en arrive-t-il à penser et agir comme il le pense ? Ce sont les dimensions des valeurs, de l’éthique, de la morale individuelle et des manières de faire qui l’intéressent. Ce questionnement s’inscrit avec force dans le champ de l’action sociale du fait d’un intérêt personnel pour ce champ.

Le site : http://www.processoc.fr/


J'interviens mercredi 9 janvier 2019 à l'Hôtel Pasteur (Rennes), à l'invitation de Sophie Ricard et en complicité avec Benjamin Roux. Sur la table des discussions : le récit collectif (autour du livre que Benjamin vient de sortir "L'art de conter nos expériences collectives"), l'idée de "permanence de recherche", le travail du commun...

Avec les Brochures que nous publions dans le cadre du projet En Rue nous souhaitons communiquer nos écrits de recherche sur un mode moins classique et, peut-être, moins intimidant. Nous les diffusons de la main à la main (un colportage de recherche). La brochure peut se glisser dans la poche arrière d’un jean ou dans la poche intérieure d’une veste. Ce format est une invitation à une lecture plus libre. La Brochure En Rue n°1 : Qu’est-ce qu’En Rue fabrique (comme recherche) ? La recherche fait chantier, le chantier fait recherche ; La Brochure En Rue n°2 : Qu’est-ce qu’En Rue fabrique (comme démocratie) ? Faire démocratie en fabriquant, faire politique en expérimentant.

L’engagement critique contemporain se concrétise fréquemment dans et par l’occupation d’un lieu (bâti désaffecté, espace vacant, zone à défendre, espace public réinvesti), ce lieu offrant l’opportunité d’explorer des possibles en terme de mode de vie et de conduite d’activité, que ce soit sous la forme de jardins, d’ateliers d’auto- et de co-fabrication, d’espaces autogérés ou de ressources mutualisées. L’occupation est une création. Le lieu s’invente au fur et à mesure du développement des expériences et des expérimentations. Il naît des usages et des pratiques. Ces lieux adressent aux institutions établies une critique en actes, une critique par le faire, une critique éprouvée dans une expérience. En ligne : http://www.pnls.fabriquesdesociologie.net/des-lieux-en-recherche/.